Kalenji Kiprun Long

0

La nouvelle version de la Kiprun LD, avec un nouveau nom la Kalenji Kiprun Long. Tout est dit, ce modèle est fait pour vos sorties longues, mais pas que ! Pour chaque objectif, on travaille toujours le même schéma : sorties courtes rapides et des sorties longues. La gamme Kiprun est complète avec cette nouvelle version, qui est faite pour les sorties longues.

Kalenji Kiprun Long:

Marathon rime avec sorties longues, ce modèle permet de courir cette distance le jour de course  et à l’entrainement. Durant la préparation, la place des sorties longues est primordiale et importante, elles nous permettent de nous habituer à courir longtemps au même rythme. Ce que nous attendons en général d’une chaussure pour faire du long, c’est de l’amorti et de la stabilité. Choses faites avec ce deuxième modèle de Kiprun en 2018. 

 

Plus d’amorti que sur la version Fast. Un amorti fait pour durer plus longtemps. De la stabilité pour éviter de se faire mal après plusieurs heures d’efforts musculaires. Konly/Kring/Kalensol et sur celle ci Arkstab (pour la stabilité) tout y est !

Pour qui et faire quoi cette chaussure ?

Celle ci est faite pour vos sorties longues. J’ai eu du mal à courir avec ce modèle. Je ne suis pas un coureur sur route, du moins pas sur de longues distances. En effet, j’utilise la route pour travailler la vitesse en général. De plus, poids plume, je choisis des chaussures légères et dynamiques à chaque fois. Voilà pourquoi j’ai passé plus de temps à courir avec la Kiprun Fast, qu’avec la Kiprun Long.

Ce modèle est oui super confort, plus d’amorti, plus de stabilité, plus de mousse autour de la cheville. Mais voilà, je n’ai pas l’habitude d’avoir autant d’amorti, et surtout d’amorti qui « dure ». Je reconnais les qualités techniques de ce modèle, puisque se sont les mêmes que sur la Kiprun Fast, il y en a peut être trop pour moi.

Stabilité, amorti voilà sur quoi on peut faire confiance à la Kiprun Long.

Améliorations :

Le chaussant est large, j’ai dû pas mal serrer mes chaussures, et nouer mon lacet d’une autre façon pour être bien maintenu au niveau de la cheville. Le deuxième point est le lacet, il est trop petit, je ne peux pas faire de double nœud … Je ne vais pas mettre les sensations que j’ai lorsque je cours avec ce modèle, puisque je ne fais pas plus de 20km sur route en moyenne.

Conclusion :

Même si ce modèle n’est pas fait pour moi (gabarit/amorti) il convient parfaitement à un coureur qui va s’entraîner sur route en vue d’un semi ou un marathon. Une chaussure a avoir dans l’entrée du salon pour partir le dimanche matin pour une longue sortie (et revenir avec les croissants).

equipement :
matthieu
Prix :
70

Test réalisé par :
Note :
3
Le 7 novembre 2018
Dernière mise à jour : 7 novembre 2018

Résumé :

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :