Veste Cimalp UltraShell STORM

0

Je continue la présentation des produits Cimalp, avec aujourd’hui la veste imperméable Cimalp UltraShell Storm.  Veste que vous pourrez utiliser toute l’année. L’hiver quand les conditions seront vraiment exécrables, et l’été car la réglementation des Trails qui en veut toujours plus vous imposera d’avoir ce type de veste dans votre paquetage.

cimalp Ultrashell StormPrésentation de la veste Cimalp UltraShell Storm

Cette veste  manches longues a été spécialement étudiée pour la pratique du trail. Ergonomique avec sa capuche enveloppante qui suit les mouvements sans gêne, compact elle se repliera dans sa poche pectorale. Ses performances la rendent compatible avec l’ensemble des trails et ultra-trails, UTMB et autres.

Des détails qui font la différence

  • 1 poche de poitrine avec zip sous rabat
  • Poignets avec passage pouce ergonomique
  • Capuche ergonomique avec binding intérieur pour parfaitement suivre le visage
  • cordon de maintient pour une meilleure ventilation, et offrant la possibilité de porter la veste entre-ouverte
  • Passage pour des écouteurs audio/MP3/Ipod ( de la poche pectorale vers l’intérieur de la veste)
  • Multiples marquages réfléchissants pour plus de sécurité la nuit.

 

Pour les spécialistes…

2 caractéristiques importantes à prendre en compte quand on choisit une veste imperméable de trail. L’imperméabilité et la respirabilité. Car c’est bien beau d’avoir une veste, mais si vous êtes mouillés à la première pluie, votre veste ne sert à rien. Autre scénario, votre veste est bien imperméable mais pas respirante, là vous vous retrouvez comme dans un Sauna, trempés, aussi dès que vous ralentissez le rythme, le coup de froid est assuré.

Innovation CimAlp, son tissu UltraShell® est doté d’une membrane qui allie légèreté et extensibilité. Imperméable 10’000mm ou 10 schmerber et taux de transmission de la vapeur de 12’500 MVP qui classifie cette veste comme respirante. Ces performances sont obtenues par une structure dotée de pores encore plus fins, qui laissent mieux passer l’air tout en étant plus résistants.

Pour plus d’info sur le Schmerber et le MVP allez faire un tour sur Freemoutain, c’est là que j’ai trouvé mes infos

Autre aspect à ne pas négliger lors de l’achat d’une veste imperméable de Trail, le poid.
Cette veste pèse 203g (la veste Waa Ultrain Rain concurrente directe pèse 180g…) 

Test de l’essayage:

Vous l’aurez compris, je vais opposer cette veste Cimalp UltraShell Storm, à la veste Waa Ultra Rain
que j’utilisais jusqu’alors…

Ayant un tour de poitrine de 97cm  (pour 1m80), j’ai choisi une taille M. la longueur des bras est parfaite. La veste couvre jusqu’à mi fesse. et on a de la place au niveau du buste. Effectivement j’ai pu passer la veste sur mon sac de trail Salomon Skin Hydro 12 sans être serré, point positif, car je ne pouvais faire de même avec la veste Waa.

les points positifs:

  • le tissus : Le tissus extérieur est très doux, on dirait de la peau de pêche. Cela ne l’empêche pas d’être déperlant.
  • les passes pouces aux manches
  • le cordon de maintient, situé 10 cm sous l’encolure, il permet d’ouvrir la veste, et aussi qu’elle reste parfaitement en place. Cela permet également de bien faire respirer l’ensemble.
  • La capuche, avec visière intégrée. c’est pas grand chose 2cm, mais c’est ce qui peut faire la différence, quand vous êtes sous une pluie battante…
  • Les manches sont terminées par des élastiques.

Je reviens sur le tissus. Lorsque que je compare la veste Waa, et cette veste Cimalp UltraShell Storm, en plus d’être plus doux, le tissus est plus souple, et moins bruyant quand on le froisse. Les coutures intérieures sont également plus agréables au toucher. On comprend vite que les 20g de plus sur la balance sont là pour notre confort.

Cimalp Ultrashell StormLes points communs:

  • le col remontant
  • la poche pectorale, pour ranger la veste
  • la fermeture éclair étanche
  • les bandes réfléchissantes disposées de part et d’autre sur la veste

 

Le point négatif:

Le compactage. cimalp UltraShell StormComme pour la veste Waa, cette veste Cimalp Ultrashell Storm, se compacte et se range dans la poche pectorale. Une fois rangée, elle prend le double de place  en largeur x longueur, et un peu moins en épaisseur certes. Mais il faut moins de temps pour ranger la veste Cimalp dans sa poche que la veste Waa… A vous, de bien ranger vos sacs…

Dehors elle vaut quoi…

J’ai profité de l’épisode de froid et neigeux de la mi Janvier pour mettre à mal cette veste UltraShell Storm.
Température proche de 0°c,  averse de neige fondue, ont été mes conditions idéales pour me faire un avis.
J’ai testé cette veste Cimalp en utilisant leur tshirt Performance  3d flex et d’autres tshirts manches longues.

Cimalp Ultrashell StormLa membrane de cette veste Cimalp Ultrashell Storm fait parfaitement le job. Je n’ai jamais été trempé par la pluie. Je n’ai pas ressenti l’effet Sauna. Je n’ai pas transpiré à grosses gouttes. Je ne cache pas que, comme pour la veste Waa, l’intérieur était humide en fin de séance, mais cela ne m’a pas gêné et a contribué à me tenir au chaud. Je ne suis pas resté 15 minutes dans le froid à l’issue de ma sortie non plus…
La veste Cimalp est super fine, souple, et peut très bien faire office de coupe vent, là encore, je n’ai pas été déçu, je n’ai pas eu froid malgré le vent. Il faut tout de même de 5 à 10 minutes pour ne plus avoir froid,
le temps que votre corps, soit à température.  Elle est également très agréable à porter, et sait se faire oublier. le col remonte comme chez Waa, ce qui permet, même en ne mettant pas la capuche de protéger le cou du froid, où d’éviter que la petite pluie ne coule dans le dos.
La capuche tient bien, et suit parfaitement le regard. On est loin du k-way du sketch de Dany Boon.

Comparée à la veste Waa, il est plus facile de compacter cette UltraShell Storm en courant. Je ne dis pas que cela soit facile, mais plus facile qu’avec la Waa tout de même.

Petit reproche, qui était également valable pour la veste Waa. La fermeture éclair étanche, est un peu dure à manipuler.

Conclusion

cimalp Ultrashell StormPour ma part, la balance penche du côté de la plus lourde.C’est donc la veste Cimalp qui recueille  mes félicitations. Certes, cette veste Cimalp UltraShell Storm prendra un peu plus de place dans mon sac, mais quand je l’a porterai, le confort sera un réel plus surtout si je dois la porter quelques heures.

 

Si vous souhaitez investir dans cette veste Cimalp UltraShell Storm, il faudra tout de même débourser 169,90€. Mais ce prix la place plutôt bien sur le marché des vestes imperméables.
Profitez des soldes, elle est actuellement à  119,90€

veste impermeable :
Cimalp
Version :
UlraShell Storm
Prix :
169,99€

Test réalisé par :
Note :
5
Le 10 février 2016
Dernière mise à jour : 10 février 2016

Résumé :

un MUST-HAVE sur les Ultra-Trail ! Protection optimale pour cette veste légère (203g en M), dotée de la technologie Ultrashell® Slim 2,5 couches, qui offre une protection de 10'000mm et se replie dans sa propre poche poitrine. Son plus : Tissu extensible qui accompagne les mouvements.

Laisser une réponse

%d blogueurs aiment cette page :