Test Mizuno Wave Kazan

0

Mizuno Wave KazanSorties en 2014, je n’avais pas encore eu l’occasion de tester ces nouvelles Mizuno Wave Kazan, remplaçantes des Wave Ascend 8 usées  jusqu’au mesh… C’est maintenant chose faite et le résultat est plutôt sympa.

Déballage du carton de ces Wave Kazan:

Au 1er regard, on n’aime ou on n’aime pas les colories, ce dégradé me fait penser à des strates de sédiment. c’est rigolo. ( elles existent également en bleu et rouge  pour le modèle homme). Le Mesh ressemble à celui de la Sayonara. C’est léger, souple. Des renforts thermocollés transparents sont disposés sur les côtés (entre les lacets et la semelle). Le pare pierre est assez grand, mais souple. Il va falloir faire attention en descente sous peine de se faire mal aux doigts de pied.

Niveau semelle intermédiaire ( la mousse) on retrouve le matériau U4ic qui permet aux Mizuno d’être légères, de conserver un bon amorti et une certaine longévité.

Passons enfin à ce qui nous intéresse le plus en trail, la semelle et ses crampons. Sur ces Mizuno Wave Kazan, vous trouverez des étoiles, pas dans le ciel, ni autour de votre tête pour avoir trop forcé, mais sous vos pieds.  Les crampons mesurent 5mm, ils sont assez espacés, espérons que lors du test ils débourrent bien.
On remarque également qu’il y a plus de crampons à l’avant du pied que sous le talon, bref il va falloir attaquer et avoir une foulée médio avec ces Mizuno.

Dernier point, la rigidité de l’ensemble. Et bien c’est souple, on déroule sa foulée sans forcer.
Bref j’ai l’impression d’avoir une Mizuno Wave Rider 18, avec des crampons.

Niveau poids, 270g, sur la balance, pour une chaussure de Trail, c’est plutôt sympa. Mais avec ce poids ne comptez pas sur elles pour faire l’UTMB. Les Mizuno Wave Kazan sont destinées aux Trails courts, peu accidentés, et aux sorties natures variées.

Sur le terrain ça donne quoi…

Sur le terrain, les Mizuno Wave Kazan sont un régal. J’ai l’impression sur les parties roulantes de pouvoir dérouler comme avec mes Wave Rider. Le déroulé du pied est fluide, il n’y pas besoin de forcer, et après quleques kilomètres passés avec, j’ai même retrouvé un semblant de foulée médio-pied.
Dès que le terrain demande du grip, j’ai l’impression d’être scotché au sol. Je me suis amusé à courir dans des portions de boue, pas de souci d’accroche et après quelques mètres, plus rien, plus de boue sous les pieds.  Les crampons en étoile jouent parfaitement bien leur rôle.

Les Wave Kazan étant prévues pour les sorties nature moyennement accidentées, je les ai poussées sur chemin goudronné, pas de souci non plus, elles ne bronchent pas, et amortissent parfaitement. Niveau amorti là où elles m’ont bluffé c’est en descente. J’ai pu envoyer comme un cabri lors du Trail des lavoirs, tout en me sentant en confiance, et je n’ai pas ressenti que cela tapait dans les genoux.

Niveau chaussons, c’est vraiment confort, comme écrit plus haut, j’ai pris le départ du Trail des lavoirs. Certains diront qu’il ne faut pas prendre le départ d’un Trail avec des chaussures neuves, mais après 2 sorties de test, soit à peine 15km en leur compagnie, j’étais tellement bien, que j’ai osé, et j’ai bien fait. Elles sont vraiment confortable. Je n’ai pas eu d’échauffement sous le pied, pas eu d’ampoule. Un vrai régal.

Et si elles devaient être améliorées…

SI elles devaient être améliorées… Je pense que le mesh mérite d’être renforcé. Il semble fin et ne donne pas l’impression d’être costaud. Hors en trail, on ne fait pas (ou peu gaffe) où l’on met les pieds. Je ne dis pas qu’il est fragile, de toute façon après 60 km je ne peux pas en juger, mais un mesh un peu plus épais donnerait l’impression de quelque chose de solide. Autre point, la languette, elle mériterait de faire partie intégrante du chausson, je me suis pris des cailloux… Après avoir testé Salomon, il y a de petits détails qu’on aimerait voir partout 😉

Pour conclure…

J’ai adoré ces Mizuno Wave Kazan. Pour vos sorties trail peu accidentées, elles seront parfaites. Elles aiment dérouler, mais ne rechignent pas dans les parties techniques. La boue, les cailloux ne leurs font pas peur et elles vous donneront confiance avec leur grip. Dotées d’un bon amorti, ces Mizuno Wave Kazan aimeront vous faire découvrir de nouveaux sentiers

Merci à l’Agence Epic, pour la mise à disposition de ces chaussures. Article rédigé librement.

 

chaussure Trail :
Mizuno
Version :
Kazan
Prix :
120€

Test réalisé par :
Note :
4
Le 17 juillet 2015
Dernière mise à jour : 25 février 2016

Résumé :

Remplaçante de la célèbre Wave Ascend, la Wave Kazan est une chaussure spécifiquement conçue pour le trail et c’est la plus polyvalente de la nouvelle gamme. Elle possède une excellente accroche sur terrain gras grâce à la technologie X Stud, tout en restant très souple sur sol dur grâce au concept Midfoot X groove. La nouvelle conception de plaque concave Wave combine amorti et stabilité sur terrain accidenté. Idéale pour la course sur terrains moyennement accidentés.

Laisser une réponse

%d blogueurs aiment cette page :