Test des plateaux pour vélo de route Dual Oval

0

Durant la première partie de l’année, j’ai de manière générale intégré un peu plus de vélo que l’année précédente dans ma préparation. Une façon de m’entraîner un peu différente pour faire un peu plus de volume en évitant les traumatismes et aussi pour préparer d’autres échéances. Depuis ma préparation pour le Garmin Triathlon de Paris, j’ai eu l’occasion de tester les plateaux Dual Oval. Je remercie donc Nicolas pour m’avoir fourni le kit de plateaux et pour ses précieux conseils. Les plateaux ovales ont connu un boom de popularité depuis 2012 avec la victoire de Bradley Wiggins sur le tour de France. Mais quels en sont les bénéfices réels ? Gain de puissance ? Meilleur coup de pédales ? Voici mon ressenti.

La marque Dual Oval

Dual oval Dual Oval est une société française qui conçoit et dessine ses propres plateaux ovales. L’entreprise à taille humaine est très proche des clients. Elle propose des plateaux à l’ unité ou en kit. Vous trouverez certainement le plateau qu’il vous faut en utilisant le guide d’achat disponible sur le site. En cas de doute, n’hésitez pas à contacter Dual Oval afin d’être sûr de commander les bons plateaux adaptables sur votre pédalier, ils sont très réactifs et proches du client. Vous trouverez également sur le site des vidéos afin de monter les plateaux vous-même en toute facilité.

Sur la page Facebook Dual Oval, vous serez informés des dernières promotions et vous verrez les différents montages des cyclistes convaincus par l’ovalisation.

Déballage du Kit

Dual oval À la réception vous trouverez les plateaux demandés, les vis nécessaires, la notice de montage ainsi que la notice de réglage du système Micro OCP et même la clé 6 pans. Tout est bien expliqué et en plus comme je vous l’ai dit précédemment vous trouverez sur le site Dual Oval les vidéos explicatives pour le montage. La finition des plateaux est géniale ils ont un look vraiment sympa, et l’on distingue facilement les deux ovales.

Le montage

Le montage se fait facilement, il faut néanmoins être vigilant et bien suivre les consignes de la notice. Si vous respectez toutes les étapes et petites consignes vous n’aurez aucun problème. Petit conseil, équipez-vous d’une clé dynamométrique afin d’avoir le bon couple de serrage pour vos plateaux. En ce qui concerne le système de réglage micro OCP, veillez à vous mettre en position 2 (c’est à dire position intermédiaire) pour voir ce que cela donne pour ensuite choisir votre réglage, à savoir position 3 pour les coureurs véloces, et position 1 pour les coureurs ayant une cadence plus faible.

Les effets des plateaux Dual Oval

Dual oval Je ne dispose pas de capteur de puissance, je vous parlerai donc de mon ressenti. De toute façon à notre niveau c’est le plus important. Après le montage, j’ai effectué la même sortie que celle faite quelques jours avant, même développement (50 et 39), même parcours, mêmes conditons météo. Résultat : 2 puls de moins de moyenne et une vitesse moyenne un peu plus élevée, rien de flagrant me direz vous, mais c’est au niveau fatigue que j’ai été surpris. J’ai ressenti une plus grande fraîcheur après la sortie. Ce sentiment se confirme avec le temps, et notamment lors du Garmin Triathlon de Paris. Sur cette course j’ai fait du 37km/h de moyenne à une cadence de 100 tours/min (drafting autorisé). Je suis super content de cette partie vélo et en plus je me suis fait plaisir, mais surtout j’ai couru le 10km en 46′ en fin de triathlon, alors que lors de mon dernier 10km (celui de l’équipe 2015) j’ai couru en 45’25. Avoir une cadence élevée m’a sans doute permis de ne pas m’épuiser, de pouvoir gérer la partie vélo en faisant un temps correct, et donc d’effectuer la course à pied derrière dans de bonnes conditions.

Au niveau du ressenti lors du pédalage : c’est une sensation bizarre et très intéressante, preuve qu’il se passe bien quelque chose avec ces plateaux Dual Oval. Il y a un moment où le pédalage est plus facile, pile au moment où le pied appuie le plus fort, et où la force pour « tirer » est la plus importante. Cette sensation je l’ai eu surtout au début, après 1 ou 2 sorties, sur un braquet tranquille. Aujourd’hui, en ayant les yeux fermés, je ne ferais plus de différence entre un plateau rond ou ovale mais je ne reviendrai pas en arrière. Par contre, j’ai encore cette sensation de « facilité » (toute relative, il faut toujours appuyer…) lorsque j’emmène un braquet plus important et c’est bien là que j’en ai besoin.

Conclusion

J’ai été conquis par les plateaux Dual Oval pour plusieurs raisons. La première, c’est l’économie d’énergie qu’ils procurent et force est de constater que mes vitesses moyennes ont un peu augmenté ces derniers temps. Quand le braquet est plus important, ce « trou » dans la difficulté facilite la chose, surtout pour moi qui ne suis pas un vrai cycliste, qui ne dispose pas d’une grosse puissance ni d’une technique de pédalage très efficace. Les plateaux Dual Oval sont à mon avis utilisables par tout le monde. Le look est quand même sympa, avec le coté « aéro » qui rajoute de la gueule à votre vélo. Un plus le prix, il est possible de trouver un kit plateaux à 90 euros, ce qui n’est déjà pas évident à trouver avec des plateaux ronds,  mais alors avec des plateaux ovales c’est quasi impossible. Dual Oval est donc vraiment très bien positionné sur le marché, avec en plus une structure à taille humaine pour vous renseigner quasi en direct. Foncez donc vous équiper vous ne serez pas déçu ;-).

 

Laisser une réponse

%d blogueurs aiment cette page :