test du casque audio Bluetooth Aftershokz Trekz Titanium

1

Aftershokz trek titaniumNouvelle saison, nouveau casque audio… Oui je sais… mais ce test je ne pouvais pas passer à côté. Courir avec un casque audio qui n’est pas dans l’oreille, cela m’intriguait… voici mon retour d’expérience avec ce casque Aftershokz Trekz Titanium.

Descriptif du Aftershokz Trekz Titanium.

Le casque Aftershokz Trekz Titanium est léger : 22 g. On ne le sent presque pas une fois en place. Il a une bonne tenue sur la tête malgré son arceau.
Il est annoncé avec une autonomie de 6h  et 10 jours en mode veille.
Ce casque Aftershokz Trekz Titanium est doté du bluetooth V4.1, donc vous pouvez également vous en servir comme kit main libre et écouter la musique de votre téléphone.

Aftershokz trek titaniumpour la mise en place, c’est très simple : on place l’arceau semi-rigide derrière la tête, en positionnant les écouteurs juste devant les oreilles et c’est parti.
Les transducteurs émettent de mini vibrations (donc du son) qui passent par les os des pommettes et des joues pour arriver directement dans votre oreille interne. Vous avez ainsi les oreilles libres, rien ne les bouche ou ne les recouvre. Vous écoutez sans utiliser vos tympans qui sont donc préservés.
C’est assez bluffant, on peut écouter sa musique et avoir une discussion avec ses partenaires de sortie, mais surtout entendre les voitures en milieu urbain.

Mise en route

Le casque Aftershokz Trekz Titanium. se recharge via un câble micro USB. Pour rappel l’autonomie est d’environ 6h de lecture, ce qui est confortable, avec une recharge complète en 1 à 2h. (un voyant rouge indique que le casque est en charge, et il s’éteint une fois à 100%)

Les commandes de ce casque Aftershokz Trekz Titanium sont situées au niveau des écouteurs. Côté droit, deux boutons, le « + »  qui fait aussi office de bouton power et le  « -« .  Côté gauche, un bouton qui permet de lancer la musique, de la mettre en pause, ou d’activer Siri pour les propriétaires d’iPhone ceci en restant appuyé 2sec. Bref peu de boutons, mais on navigue aisément.

 

En action

On oublie vraiment le casque. L’arceau passe au-dessus des oreilles. J’ai effectué le Trail du Josas avec, je n’ai pas été gêné malgré les 2h27 de course. J’ai pu discuter avec mon pote, tout en écoutant ma musique. Bien pratique quand on entre dans le dur…
Par contre avec un buff / une lampe frontale / une paire de lunettes c’est un peu moins aisé mais cela passe.

 

Ce que j’aime avec ce casque Aftershokz Trekz Titanium, c’est de pouvoir parler à quelqu’un tout en écoutant ma musique. Je suis un peu déçu, non par la qualité sonore, mais par le manque de basse… C’est un détail, mais bon..

Verdict

Pour la faire courte, j’ai adopté ce casque Aftershokz Trekz Titanium. il est proposé au prix de 149€  sur le site RunEthic, qui m’a permis de tester ce casque.

Un commentaire

  1. Ping : Écoutez sans vos oreilles avec Aftershokz - Le Blog Accessoires Running

Laisser une réponse

%d blogueurs aiment cette page :