Sortie Nocturne improvisé

3

Addict ou complétement Barré

Je me pose encore la question suite à ma journée du 7 Septembre. Ce samedi (7 Septembre 2013) était une journée de repos. C’est noté noir sur blanc sur mon plan d’entrainement. D’habitude je suis studieux et je ne déroge pas à la règle sachant pertinemment que la récupération fait partie intégrante de l’entrainement surtout pour bien progresser  et arriver au top de ma forme pour claquer un chrono lors de Paris Versailles.

Vu l’entrainement de Vendredi soir, lors duquel Bertrand a mis de la mauvaise volonté à faire une séance cool,(petit rappel 13,3km en 1h01min03sec) J’avais les jambes qui tiraient un peu ce samedi matin.

Hasard du Calendrier, je me retrouve une fois n’est pas coutume seul à la maison pour le Week-end et je me dis, ben pourquoi ne pas faire un peu de vélo tranquillement pour récupérer d’hier soir. Tranquillement, ben oui crois le, une fois en selle le tranquillement est resté à la cave. Car j’ai bouclé ma sortie de 22km en 48 minutes (27,5km/h).

häagen Dazs G&RBon jusque là on peut se dire, que je suis encore quelqu’un de normalement constitué….Normalement….

Comme je suis tout seul et que je n’ai pas envie de me faire à bouffer, je me mets en mode cuisine de célibataire : c’est parti pour 2 minis Pizza, un pot de glace Häagen-Dazs et bizarre mais je n’ai pas de mal à l’écrire…. J’en mange trop???

Mais avant d’attaquer le pot de glace j’ai tout de même des remords…Et si j’allais courir… Oh c’est pas marrant il ne fait pas encore assez nuit (il est à peine 20h30). Bon allez c’est parti, dès qu’il fait nuit, je décolle.

C’est comme ça que sur un coup de tête, me voilà parti pour un tour nocturne en forêt. Ça faisait un moment que cela me trottait dans la tête, que ma frontale me faisait des yeux doux mais que je n’osais pas.

sortie nocturne G&RUne fois arrivé en forêt, je me rends compte qu’une brume est bien présente et rend l’expérience encore un peu plus flippante, voire hitchcockienne. Mais bon pas grave suis un warrior 😉

Je prends vite mes marques, règle la loupiote pour bien voir où je mets les pieds. La foulée est bonne, le souffle aussi, un coup d’œil sur la montre au bout du 1er kilomètre et là je remarque que les sensations ne sont pas à la hauteur de la vitesse. Alors que je m’enfonce un peu plus au cœur de la forêt je commence à voir les 1ère paires d’yeux sur les côtés. C’est bien flippant mais c’est aussi ça le charme d’une sortie nocturne.

Geek&RunLes kilomètres se suivent avec leurs lots d’admirateurs sur les bas côtés, et j’ai une pensée pour les  coureurs de l’Ultra Trail du Mont Blanc, à ceux de la Sainté-Lyon et tous autres coureurs qui courent toute la nuit à la frontale. Moi après 5,6km j’avais fini et j’étais bien content de retrouver ma voiture puis mon chez moi. Mais eux, ils affrontent le froid, l’humidité toute une nuit.

En tout cas à mon retour, malgré le fait que j’ai eu un peu les pétoches ( je l’avoue, on a trop d’imagination) je retenterai bien l’expérience sur plus long, mais à plusieurs. Alors avez vous une réponse à ma question? Je suis Addict ou Barré???

 

Si toi aussi tu penses être assez barré pour faire une sortie à la frontale, je te donne rendez vous Jeudi 12 Septembre ou Mercredi 18 Septembre (je ne ferai qu’une seule sortie nocturne) , le soir bien sur pour un parcours pouvant aller de 10km à 16,4km. N’oubliez pas votre frontale 😉

pour s’inscrire rien de plus simple, clique ici

3 commentaires

  1. kingcalou (18 commentaires) le

    Moi je dirai Addict et barré Mais sur le principe d’une sortie en pleine nuit à la frontale, je trouve ça assez fun ^^ (et flippant si tu passes par le bois de Boulogne ^^)

    • Jerem B (536 commentaires) le

      Tu m’étonnes pour le B2B, mais je te rassure c’est pas parce que la forêt de St Apolline se trouve sur la commune de Plaisir qu’on y croise les mêmes oiseaux la nuit lol. Bon j’espère que tu vas te joindre à moi pour cette sortie nocturne 😉

Laisser une réponse

%d blogueurs aiment cette page :