Le rouleau de massage, outil indispensable pour les Runners

1

Dans la catégorie des objets qui peuvent nous aider à nous sentir mieux avant ou après un entrainement ou une course, il en est un que j’utilise de plus en plus c’est le rouleau de massage.

rouleau de massageEncore assez marginale en France, l’utilisation du rouleau de massage  en est de plus en plus prisée dans le milieu de la préparation physique, chez les athlètes de haut niveau et de puis longtemps chez les adeptes de la méthode Pilates. Tous ces arguments devraient lui donner toute la légitimité pour faire partie de vos accessoires préférés au même titre que nos baskets ou montres cardio/GPS.

 

J’en ai entendu parler la 1ère fois dans un livre de Christophe Carrio « Un corps sans douleurs » ( Auteur et ouvrage que je vous recommande fortement au passage), j’ai au début été un peu septique notamment parce que je n’avais pas lu le livre en entier. En effet Christophe Carrio explique tous les tenants et les aboutissants dans ses livres.

 

Le rouleau de massage, comment ça marche, à quoi ça sert?

Il existe différents modèles de rouleau de massage, lisses, avec des « picots » plus ou moins protubérants, pour simuler des doigts qui vous massent. Car l’objectif de votre rouleau est de devenir votre partenaire d’automassage ( puisque la majorité d’entre nous n’ont pas la chance d’avoir un kiné à la maison).

Vous pouvez ( et devriez) utiliser votre rouleau de massage tous les jours pour libérer votre corps des tensions, points d’adhérence ou trigger points qui peuvent se former dans votre corps et qui sont à l’origine de beaucoup de déséquilibres qui à moyen terme peuvent être à l’origine de blessures.

rouleau de massageLes trigger points sont des adhérences, des ponts dans les fibres musculaires ou les fascias, qui empêchent le fonctionnement optimal des muscles. Le rouleau de massage vous aide à défaire ces adhérences, à redonner de la souplesse à vos muscles ( qui est une qualité physique comme la force, la vitesse etc…) et de la mobilité à vos articulations et un outre une meilleure oxygénation des tissus grâce à l’activation de la circulation dans le membre massé.

 

 

Pour l’échauffement, pour la récupération, en prévention.

On peut utiliser le rouleau de massage avant l’entrainement, durant l’échauffement afin de préparer les muscles à l’effort, on roulera alors de manière rapide avec une pression légère.

Pour la récupération, on massera de manière plus lente, avec une pression plus importante, de façon à vraiment casser les adhérences, ce qui vous permettra de mieux profiter des étirements post entrainement.

Enfin, en prévention, à distance des entrainement, voir en cas de contracture musculaire, pour vous permettre d’enchainer les séance à l’approche de votre course.

Il faut noter qu’au début, les premières séances peuvent être un peu douloureuses, avant et après les automassages, des douleurs qui peuvent ressembler à des courbatures peuvent effectivement se faire ressentir, pour laisser la place à un corps sans douleur comme dit Christophe Carrio.

Vous trouverez dans ses livres les bonnes méthodes pour utiliser le rouleau de massage, on peut même trouver sur internet des vidéo expliquant la marche a suivre pour fabriquer un rouleau de massage vous même. Je vous conseille également de demander l’avis à votre kiné ou médecin du sport avant utilisation.

Vous pouvez trouver un rouleau de massage chez notre partenaire Alltricks à cette adresse.

Ici vous trouverez le lien vers la chaine Youtube de Christophe Carrio.

 

 

Un commentaire

Laisser une réponse

%d blogueurs aiment cette page :