A propos de la proprioception …

0

L’idée m’est venue de vous en parler alors que je participais à mon cours hebdomadaire de relaxation et que nous étions en train d’effectuer un travail d’éveil de nos pieds … Bon, ok vu comme ça vous vous demandez quel est le rapport ^^

Proprioception, kézako ?

La proprioception regroupe les récepteurs et l’ensemble des terminaisons nerveuses permettant à un individu de connaître la position et les mouvements de son propre corps sans avoir à les observer visuellement et donne au système nerveux, de façon inconsciente, les informations nécessaires à l’ajustement des contractions musculaires pour les mouvements et le maintien des postures et de l’équilibre. C’est en quelque sorte notre 6ème sens.

La sensibilité proprioceptive complète les sensibilités intéroceptive (qui concerne les viscères), extéroceptive (qui concerne la peau) et celle des organes des sens.

Les récepteurs présents à différents endroits du corps (muscles, ligaments, tendons) recueillent des informations, directement relayés au cerveau, qui envoie en retour des ordres pour ajuster la position (garder l’équilibre …). Pour garder de bons réflexes et permettre à notre corps de répondre le plus rapidement possible aux contraintes rencontrées (trou, changement de terrain quand on court), il est nécessaire d’entretenir notre proprioception.

proprioreception 02proprioreception 01

 

 

 

 

 

Parmi les exercices (illustrés par les photos ci dessus) les plus courants pour développer cette capacité, on parle souvent de

  • celui consistant à se tenir sur une jambe, en regardant droit devant soi. On peut faire varier cet exercice en fléchissant la jambe d’appui, en fermant les yeux ou au moment de se brosser les dents (!).
  • l’utilisation du plateau de Freeman (planche reposant sur une demi-sphère.

 

Idée d’exercice

Je souhaite vous partager là un travail que j’aime effectuer et qui ciblent principalement les propriocepteurs qui se situent sous nos pieds.

2016-02-19 14.36.37Les pieds nus (au passage d’ailleurs, de manière générale, le simple fait de marcher pieds nus le plus souvent possible est un bon travail de proprioception), munissez vous d’une balle (plus ou moins ferme, à vous de sentir ce qui vous convient – Cf. Idée de balles sur la photo ci-contre) ! En appui sur une jambe, vous laissez rouler la balle sous l’autre pied du talon aux orteils, tout d’abord légèrement, en vérifiant là que cela n’éveille aucune sensation douloureuse. Si cela vous est agréable, vous pouvez mettre un peu plus de pression à chaque passage, en insistant au niveau du talon, de la voûte plantaire et en laissant rouler la balle au niveau du creux qu’il y a juste avant les orteils, pour permettre à ceux là de bien s’étaler sur la balle. Vous pouvez ensuite placer la balle sous le talon et effectuer quelques pressions du talon sur la balle, puis faire la même chose en plaçant la balle dans le prolongement du gros orteil puis du petit orteil (avant le creux, Cf; la photo ci contre avec les 3 points à masser).proprioreception 03

Une fois cet éveil sous ce pied, reposez le au sol. Prenez un temps pour recueillir toutes les sensations que vous pouvez percevoir dans ce pied, comparez les à l’autre pied. Et Préparez vous à faire la même chose avec l’autre pied.

Faites l’expérience ! Le travail de proprioception est intéressant au même titre que peut l’être le gainage, notamment pour prévenir des blessures telle que les entorses. Et sans entrer dans des notions de réflexologie plantaire (je sens que je vais te perdre cher lecteur sinon ^^), prendre soin de ses pieds, c’est primordial: sans eux pas de course !

Laisser une réponse

%d blogueurs aiment cette page :