Ma ronde de Vélizy 2013

6

ronde de vélizyRonde de Vélizy 2013: le compte rendu

Pour ce 10km les copains, Laurent, Bertrand et David étaient de la partie, On est parti  sous une pluie battante vers le lieu de départ. Plus je roulais plus je me disais que le parcours risquait d’être glissant, pas facile pour courir…

La pluie s’est arrêtée après que l’on soit arrivé sur place, on s’est changé dans le gymnase sauf Bertrand, qui avait décidé de ne pas faire les choses pas comme tout le monde, et qui s’est  changé à l’arrière de ma voiture 😉 Je ne vous explique même pas comment son dossard a été mis. Mais bon, Laurent n’a pas fait mieux. Je m’en fous, je balance de toute façon, ils vont balancer d’autres anecdotes, j’en suis sur…

Donc pour éviter que ça ne vienne d’eux, je préfère le dire, oui, je suis allé 3 fois faire le pipi de la peur, non pas que je stressais de prendre ce départ, mais plutôt parce que je ne voulais pas m’arrêter sur le bord de la route.

 

 

On est parti s’échauffer et j’en ai profité pour leur faire reconnaitre les 1ers km du parcours. Après 15 minutes d’échauffement, quelques talons-fesses, montées de genoux et pas chassés pour certain… On s’est rapproché de la ligne de départ. Je reconnais alors « Je cours Paris », membre de la Runnosphère, je lui demande son objectif, il m’annonce qu’il n’en a pas, vu qu’il y a 15 jours il était à Berlin. C’est bizarre mais quand le départ a été donné il a quand même vite détalé 😉

 

Parlons en du départ, je me serais cru dans la chanson de Patrick Sébastien, mais bon ça n’a pas duré longtemps, dès le coup de feu donné par Monsieur le Maire j’ai vu tout le monde me doubler, je regarde la Garmin, je ne comprends pas je suis à 16,5km/h et ça double à tout va, c’est quoi ce bordel!!!! Bon pas grave, je fais ma course, m’en fous des autres. Je passe devant nos supporters. La femme de Bertrand en mode photographe officiel de la Team, ma femme à la vidéo, la fille de Bertrand et mon fiston en soutient. C’est cool de les voir, allez c’est parti mon kiki pour la 1ère boucle de 3km, je reviens vite vous voir.

Je vois Bertrand s’éloigner tranquillement en slalomant. Je jette un regard furtif à la montre (je sais ce n’est pas bien, j’avais dit on se la joue détendu). Je me dis, ben il est en forme le garçon il va nous claquer le sub 40′, je le laisse partir, je ne vais pas tenir le 16km/h donc on se calme on boit frais et on avance.

1er km avalé en 3’56 »,  ça booste le moral car je me suis trouvé facile, on attaque le passage le long de la forêt, avec son chemin forestier. C’est bizarre comme la pluie, un chemin forestier et des chaussures de route ne sont pas les meilleurs amis du monde, on rajoute un faux plat dans tout ça et moi je dis c’est que du bonheur… le 2ème km est passé en 4’07 »  le 3ème en 4’13 ». Retour sur du goudron, c’est parti je relance, reprends une bouffée d’encouragement auprès de mes supporters, et je file vers le 4ème en 4’11 ». Ah ben, je pensais avoir relancé la machine pourtant…Le 5ème passe en 4’15 », je joue à tu me doubles je te double avec un autre coureur puis finalement il ne relance pas après un virage à 180° qui nous amène sur le ravitaillement, je ne m’arrête pas, j’ai prévu mon bidon. Ben quoi, j’arrive pas à boire avec un verre en plastique…Et alors…

Ah j’oubliais, entre le 5,5 et le 7ème, le parcours fait une boucle (d’où le virage à 180° 😉 ) et donc là je croise Bertrand, je lui fais un signe, il est bien concentré et à vue de nez, il a entre 30 secondes et 1 bonne minute d’avance sur moi. C’est cool pour lui, car vu mon passage au 5ème en 20’40, il ne doit pas être loin de la barre des 40 minutes. Quelques minutes plus tard, je vois Laurent débarquer, je l’encourage, vois qu’il est dans le dur, mais je l’ai connu dans des états pires que ça. Bon faut pas que je ralentisse, car il n’est pas loin le garçon. Puis c’est au tour de David, 30 secondes plus tard d’apparaitre, je l’encourage également, lui aussi à l’air dans le dur. Bon j’ai vu tout le monde, c’est parti j’accélère si je veux faire un négative banana split…

Effectivement le 6ème est passé plus vite, à savoir 4’09 », mais ça n’a pas duré. Une fois passé le panneau 6km, un faux plat qui s’étale plus loin que le 7ème km sur le chemin forestier nous attendait,pour corser un peu plus l’exercice. Cela a eu raison de mes jambes du coup. Je l’avoue, j’ai dégusté. Il ne faut pas croire, mais c’est sournois le faut plat, on ne le voit pas tout de suite, mais on le sent, et quand on le sent dans les jambes, c’est déjà trop tard.
Donc j’oublie la chantilly sur ma banane (split), j’avale plutôt la boue pour passer le 7ème, le 8ème puis le 9ème en respectivement: 4’19 » , 4’22 », 4’22 ». Le panneau du 9ème est une triple délivrance, il marque le début du dernier Kilomètre ça c’est mathématique, mais surtout la fin de la boue et du faux plat et ça c’est physiquement bien;).

Je remobilise mes jambes, la tête leur hurle dessus, j’encourage la tête, et voilà qu’arrive la piste et les 200 derniers mètres, j’essaie d’accélérer mais je n’y arrive plus (je finis tout de même à 16,5km/h), ma femme est venue se placer le long de la piste juste avant la ligne, m’encourage à fond je donne tout une dernière fois, je me fais doubler puis je franchis la ligne.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pioufff, je l’ai fini, et contrairement à Paris Versailles, je me suis senti rincé, avec la sensation d’avoir donné le meilleur de moi-même. Bon le chrono n’est pas aussi bon qu’à Paris lors des 10km de l’équipe mais finalement avec 12h de recul j’en suis plutôt fier de mon 42’08 » . Si vous voulez des excuses du pourquoi je n’ai pas réussi le sub 40′ alors que le Pap me le prédisait, ben j’ai une liste longue de plus de 127 raisons…

finde course

Bon maintenant place à un Trail pour le plaisir sans objectif de chrono, mais un objectif gros kiff avec Laurent et Bertrand lors de la route des 4 châteaux, en vallée de Chevreuse puis un dernier 10km à l’occasion du téléthon , la Corrida de St Germain en Laye, histoire de bien finir l’année avec qui sait, peut-être un nouveau RP…. Affaire à suivre…

6 commentaires

  1. kingcalou (18 commentaires) le

    Bien Joué en tout cas, puis c’est bon de se dire qu’avec un 42 minutes et des bananes, t’es presque déçu 😉 Tu savoureras encore quand tu feras tomber le 40!!

Laisser une réponse

%d blogueurs aiment cette page :