Les 10 Km de l’équipe – Bertrand

2

Les 10 Km de l’équipe 2013 : Ma première course Run & Geek

10km de l'equipe - BertrandMe voilà inscrit à une compétition après seulement 5 entraînements. Samedi soir, je me suis rendu chez Jérémy qui avait eu la grande gentillesse d’être aller chercher mon dossard du 10 Km de l’équipe, (il veut vraiment que je fasse cette course) afin de récupérer le fameux dossard n°3797, et aussi pour que l’on s’organise pour le lendemain matin.

Dimanche matin, le grand jour est arrivé ! 7H50 je sors de mon appartement, et là je tombe nez à nez avec un homme en tenue de course à pied. Après une réflexion rapide, j’en déduis qu’il s’agit de Laurent le coéquipier de Jérémy. Nous faisons donc rapidement connaissance tout en montant chez Jérémy. On termine de préparer les affaire et direction la voiture pour nous rendre sur  Paris. Une fois la voiture garée non loin de l’arrivée, et la photo de des coureurs prise, nous prenons le métro en direction de l’hôtel de ville, où se situe le départ de notre course. Une fois sorti du métro, nous rejoignons le SAS des 42 minutes. Une fois arrivé sur place, la bonne humeur est déjà au rendez-vous,  nous participons a l’échauffement collectif en musique. Là ce n’est pas gagné, car les chorégraphies, heu ce n’est pas mon truc… mais bon, on bouge bien et mine de rien on s’échauffe gentiment.

10h00 le départ de la course est donné. Il faudra attendre encore quelques minutes pour que le départ du sas des « 42 minutes » soit donné. Nous voilà enfin au niveau de l’arche du départ. Et c’est parti !! Je suis le flux de coureurs, et me faufile pour faire ma place et trouver mon allure. Au bout de quelques mètres, Jérémy rencontre un souci avec son dossard, obligé de bricoler une épingle a nourrice en courant, ça commence bien… cela ne nous empêche pas de bien galoper, car au 1er Kilomètre, Jérémy annonce 4’07. Là, il me dit de me calmer, mais j’avais mon rythme et je n’y arrivais pas, et surtout je voulais conserver mon allure qui était bonne et qui me convenais, d’autant plus que ce temps au 1er kilomètre nous permettrait de réaliser l’objectif fixé. Je continue a courir a ce rythme en contrôlant régulièrement que mes coéquipiers soient bien présent a coté de moi « Ça va les gars ? ». Le parcours est sympa, il y a toujours du monde pour nous encourager, il y a des musiciens, on ne voit pas le temps passer, c’est cool 😉 Les kilomètres défilent, et mon Jérémy est toujours en train de me demander de me calmer, mais moi je me sentais bien, et je n’arrivais toujours pas a ralentir, la motivation de faire un temps, pour cette reprise de la compétition, peut-être. On passe sous l’arche du 5ème kilomètre avant que le chrono indique les 21 minutes de course. Après quelques minutes, nous arrivons au niveau du ravitaillement, auquel il est inutile de nous arrêter puisque nous nous sommes hydraté depuis le début de la course grâce a nos fioles. Je continue de faire le lièvre et demande régulièrement a Jérémy et Romain comment-ils vont. A partir du 7ème kilomètre, je me sentais toujours bien, mais je sentais que Jérémy souffrait un peu et il essayait de me freiner « Béber calme !! », alors j’ai commencé a l’encourager « Allez Jerem !! ».  Une difficulté du parcours se présente, la côte de Daumesnil, mais cela ne nous empêche pas de conserver une bonne allure, et de continuer a avancer. On passe donc le 8ème en 4’15 ». Après cet effort nous avons le droit a une petite descente pour récupérer un peu. Sans relâcher les efforts, je continue de motiver mon coéquipier et je contrôle de temps en temps qu’il soit bien à coté. Une fois le 9ème passé, je dis a Jérémy que c’est le dernier Kilomètre pour qu’il sorte les dernières ressources qui sont cachées en lui. Mais Jérémy me dis « putain j’ai plus de jambes », alors il était indispensable de continuer a le motiver. A de nombreuses reprises j’ai crié : « Allez Jérém !! », j’ai dû faire peur à plusieurs coureurs. On continue de parcourir le dernier Kilomètre, mais on n’apercevait toujours pas l’arche d’arrivée, et ça Jérémy me le fait comprendre « Elle est où cette putain d’arche ??», du coup je lui dit qu’il fallait continuer comme cela, que c’était bien, et qu’il ne devait pas lâcher et surtout que je ne l’abandonnerai pas, que l’on passerai la ligne d’arrivée ensemble. Mais à la vue de la ligne d’arrivée Jérémy a sortie sa botte secrète et il s’est senti pousser des ailes car il a voulu passer devant moi, et du coup on a sprinté pour passer la ligne d’arrivée ensemble. Et la j’entends Jérémy annoncer 41’40 », ça y est on l’a fait !!

La course est finie, il ne nous reste plus qu’a évacuer la zone d’arrivée pour retrouver nos supportrices. On passe au ravitaillement cette fois pour boire un peu et manger quelques bananes. Mais voilà que la météo vient gâcher notre victoire, la pluie commence a tomber, c’est donc avec le métro que nous retournerons à la voiture.

Notre objectif est atteint, trop content d’avoir réalisé cette performance après si peu d’entraînement et surtout de pouvoir me joindre a l’équipe Run & Geek. Un grand « MERCI » a Jérémy qui m’a motivé et préparé moralement et physiquement pour cette course !!

Et à bientôt pour de nouvelles aventures…

2 commentaires

Laisser une réponse

%d blogueurs aiment cette page :