J’irai courir avec vous – le récit :

10

J’irai courir avec vous : jirai courir avec vous 06juillet011ère Edition

Nous voilà Vendredi 5 juillet, veille de la sortie « J’irai courir avec vous ». La Team « Run & Geek » composée de Jérémy, Laurent et moi. Nous décidons de faire une petite soirée entre mec, histoire de passer un bon moment ensemble avant de souffrir sur les chemins vallonnés du GR11. Alors direction « la pataterie », pour une soirée diététique. Au menu la maxi assiette savoyarde, et oui la patate ça donne la patate ;). Après jirai courir avec vous 06juillet02direction le McDo pour clôturer ce fabuleux repas avec une petite glace, nous voila rassasiés. Dernier briefing, chez Jerem derrière une petite bière bien fraiche, suivi d’une bonne nuit bien reposante.

Puis voilà le jour J. Laurent, ne se joindra pas à nous finalement, il n’a pas mangé assez de patates 😉 Le rendez-vous est donné vers midi. Jerem et moi aurons le plaisir d’être accompagné par Ali (@RunHappy_fr) pour cette sortie nature.

Ca y est, nous avons fait connaissance avec Ali, qui derrière ses airs sympathique à l’air surtout bien affuté. Nous sommes tous prêts, nous commençons à courir tranquillement pour rejoindre la première étape de notre sortie « J’irai courir avec vous », la gare de Plaisir, D’où nous prendrons le train en direction de la gare de Versailles chantiers. Durant le trajet, on continue de discuter avec Ali, bon là, on comprend qu’il est vraiment affuté….

Arrivé à Versailles Chantier, on descend du train, et nous nous dirigeons vers la sortie de la gare pour prendre le départ.

C’est parti, on synchronise nos montres, et on commence à courir. Le premier kilomètre se fait sur la route, et oui il faut bien rejoindre la forêt, là il fait très chaud, et en plus ca monte beaucoup. C’est bon nous entrons dans la forêt des étangs de la Geneste, on se sent déjà mieux là, il y a de la fraicheur.

Depuis le début on court à une bonne allure, 11km/h, heu il va falloir calmer, on est parti sur un trail vallonné de 25 Kilomètres. C’est vrai qu’une fois arrivé en forêt, nous abordons une belle descente, donc ça aide. On longe ensuite les étangs de la Geneste. Pour le moment tout le monde se sent bien, on discute, on profite du paysage, des écureuils nous coupent la route. Et oui c’est ca les trails, on profite de la nature.

Vers le 5ème et 6ème kilomètre on arrive à la minière, et les premières côtes se présentent à nous. Ca ne nous fait pas peur tout ca, on reste sur le plateau et on continue d’avaler les kilomètres gentiment. Il est maintenant temps de redescendre un peu. Bas oui, c’est aussi ça les trails, ca monte, ca descend. Un fois arrivé en bas, on longe le lac sur lequel on peut apercevoir 2 beaux cygnes. Mais il est déjà temps de remonter, la 2ème grosse côte pointe le bout de son nez. Tout le monde s’accroche, on est encore frais. Nous arrivons, après une belle descente au 10ème kilomètre, nous sommes au bord du lac, on en profite pour faire une petite pause, pour s’alimenter et prendre quelques photos des coureurs. Jerem prend un gel, pour prendre des forces, mais je crois qu’il n’a pas donné l’effet désiré. Le gel a du mal à passer, peut-être le début du calvaire pour Jerem ???

 

Après 1 ou 2 kilomètres nous arrivons sur Saint Cyr l’école, qu’il faut traverser. Au menu du goudron, ça ne nous fait pas peur, on est habitué. On passe, à coté de la piscine de Saint Cyr où l’on hésite à s’arrêter pour se rafraîchir, mais ce n’est pas prévu au programme alors négatif, on continue de courir. On traverse la D10 pour rentrer dans le bois cassé. Vers le 14ème kilomètre, petite côte pour passer au dessus de l’A12 et regagner Bois d’Arcy. Sur cette partie du parcours le GR11 est assez vallonné. Ali est toujours très a l’aise surtout dans les côtes, Jerem est a l’agonie mais arrive à rattraper son retard dans les descentes, quant à moi, là où je suis le plus a l’aise c’est sur le plat.  On longe la voie de chemin de fer, et on arrive dans le bois de la crâne.  Au 17ème kilomètre, on traverse la forêt pour passer du coté de la N12. Vers le 19éme kilomètre, on refait une petite pause pour s’alimenter encore une fois pour avoir encore un peu de force sur les derniers kilomètres, mais lors de ce petit arrêt, une douleur se fait ressentir à ma cheville gauche.  Puis on récupère un petit single track qui borde le ru Maldroit pour arriver sur Plaisir. On sort du bois, et la Jerem n’a plus de jambe, on finira les derniers kilomètres en marchant, ce qui m’arrangera car la douleur que je ressens au niveau de la cheville s’accentue au fil du temps et me fait bien souffrir.

Nous voilà, enfin, arrivés à destination après 25 km et 2h32 de course avec un peu plus de 300 mètres de dénivelé positif, et une vitesse moyenne avoisinant les 10 Km/heure. On a tous bien souffert, mais Ali semble encore bien frais. On s’assoit un peu à l’ombre et on se réhydrate histoire de récupérer quelques forces pour pouvoir terminer la journée.

Voici le parcours et en dessous le dénivelé :

Trail 06-07-2013Trail 06-07-2013, Altitude - Distance

Bon on remet ça? si vous êtes partant dites le, le parcours peut également changer…

10 commentaires

    • Bahstiien (2 commentaires) le

      Sur une distance comme 25km ça me dérange si ça passe comme sortie longue dans mon plan d’entraînement marathon.

      Après une sortie trail c’est minimum 15km avant c’est pas drôle

      • Jerem B (536 commentaires) le

        On est d’accord pour la distance minimum . Sinon t’es d’ou car tu peux te joindre à nous également lors d’un p’tit Run de 15km en attendant Septembre

    • Jerem B (536 commentaires) le

      Mais non c’est dans la tête David, t’as les jambes pour suivre. Sinon oui Ali est venu sans eau on a halluciné quand il a laissé don bidon dans son coffre

Laisser une réponse

%d blogueurs aiment cette page :