Dans le doute…Abstiens toi

9

Dans le doute…Abstiens toi…j'attends

Ce proverbe n’est pas pour moi…Même si depuis ce 29 septembre je doute beaucoup…

Certains ont dû le remarquer, mais depuis le Paris Versailles, j’ai beaucoup moins été présent qu’à l’habitude… j’ai lâché le petit oiseau bleu, non pas par manque de temps, mais plutôt par manque d’envie.

L’envie parlons en, malgré mon temps plus que canon sur le Paris Versailles, j’ai eu un gros coup de mou, j’ai perdu l’envie de courir. Alors que ma prochaine course approchait à grand pas, il m’a été difficile de m’y remettre.
Pas physiquement, mais mentalement. La tête ne voulait pas, le corps montrait qu’il était bien présent mais bridé par la tête. Et quand la tête ne veut,pas, c’est difficile d’avancer.

Malgré tout j’ai essayé d’analyser le pourquoi du comment.

Donc oui j’aurai pu faire mieux lors de Paris Versailles. j’aurai pu gagné 1 voir 2 minutes grand maximum mais pas plus…
Oui j’aurai dû moins contrôler ma course et laisser mes sensations dicter un peu plus ma fin de course.

Mais n’aurais-je pas explosé en plein vol à vouloir courir toujours plus vite, toujours plus prêt de ma limite….
Et d’abord ma limite elle est où??? Car c’est bien beau d’atteindre des vitesses de folie lors de mes séances de fractionnés mais comment fait on pour savoir si l’on peut les réaliser sur une course???
On ne sait pas et c’est chiant.

Ne pouvant rester à la maison à ne rien faire, j’ai tout de même essayé de suivre une prépa-express pour la Ronde de Vélizy, mais je l’avoue il a été dur de se mettre dedans.

Puis comme un gosse, à force de tourner en rond sur ma piste, et de sauter dans la boue lors de sorties dans ma forêt l’envie est revenue.

Elle n’est pas remontée à 100%, mais elle remonte bien, j’ai réussi à réaliser des séances en reprenant du plaisir et les sensations ont fait que le chrono a suivi.

J’aborde donc cette prochaine course en me disant que de toute façon, l’objectif de 2013 était les 42minutes 30 et je l’ai réaliser. Le Sub 40′ peut attendre. Le principal sera de prendre du plaisir, essayer si je peux de confirmer mon chrono de Juin, le reste ne sera que la chantilly sur le dessus du gâteau, la cerise étant réservée au Sub40′ lol.

A écouter certains c’est jouable, à écouter mes jambes je pourrai m’en approcher. Reste à persuader la tête que c’est réalisable avant dimanche 20 Octobre…

 

 

 

9 commentaires

    • Jerem B (530 commentaires) le

      Je sais bien, là ça revient peu à peu mais il est vrai que la 1er semaine a été dur, et je m’en voulais de ne pas mettre donné plus sur le Paris Versailles

  1. RodRunnR (14 commentaires) le

    Tu as bien raison. Il faut avant tout reprendre du plaisir. C’est ce qu’on rabâche à longueur de temps (le plaisir avant tout) mais encore trop souvent on est attaché au beau chrono et à la réalisation des objectifs (faites c’que j’dis pas c’que j’fais).
    Et quand bien même les objectifs sont atteints, on reste un peu frustré ou déçu parce qu’on a la sensation qu’on aurait pu faire mieux. Bref, un véritable cercle vicieux qui au final nous éloigne du plaisir en course.

    Je te souhaite un bon retour aux sources du running : « Le Plaisir » !

  2. willurun (12 commentaires) le

    Je viens de passer par là également et c’est vrai que c’est pas facile de s’y remettre à fond, ça prend du temps.
    L’essentiel est que courir reste un plaisir et tant pis si on réalise pas un objectif sur une course, il y en aura d’autres pour faire mieux.
    Éclates toi sur ta course dimanche, c’est le principal

  3. Hé bien alors, une petite baisse de régime ? C’est normal, je pense que la motivation est quelque chose d’assez cyclique. On peut pas être à fond tout le temps. Allez, ne culpabilise pas, repose-toi, accorde toi du temps pour faire autre chose … Tu reviendras vite gonflé à bloc ! La bise le Geek qui court !

  4. Nixul (3 commentaires) le

    Bel article!
    En effet, j’avais constaté que tu étais moins présent ces temps derniers, sans trop chercher à savoir pourquoi je t’avoue, chacun étant libre de vouloir communiquer ou non.
    Quand à ta quête du désir ! Très vaste sujet, celui-ci étant différent pour chacun. Seul toi peux répondre à ta propre question. Qu’est ce qui te fait bander dans la course à pied ? Est-ce le dépassement de toi-même même s’il faut en passer par la douleur? Ou de faire mieux que le pote? Ou encore de faire une compet’ avec une sensation de souplesse et de maîtrise quitte à réduire la vitesse ?
    Tu sais j’ai pris bcp de plaisir sur mes deux dernières courses et c’est en très grand partie grâce à toi. Comme tu le sais je ne suis pas une bête de course avec des chronos de fou, j’en ai pris mon parti (même si je ne crache pas sur un RP, Hein !). C’est ce que j’indiquais en filigrane dans mon CR du trail sur RunHappy, ma prépa sur les bases de ton plan m’a permis d’aborder sereinement un 12km. Ok j’ai fait plus d’1h mais m’en fous ! Mon but était surtout de profiter pleinement de cette course et non pas de la subir. Et même j’ai pu enchainer sur les 20km hier !!
    Alors oui tu aurais pu faire mieux, mais c’est déjà tellement bien ! Cherche d’autres sources de plaisir dans tes compet’ comme épauler quelqu’un dans la difficulté, sa victoire sera la tienne aussi, ou encore prendre le chemin des écoliers. Pourquoi ne range tu pas ton chrono après l’avoir démarré sur la ligne de départ ? Il ne va pas s’envoler ! Il sera tjs temps de l’arreter et de le regarder une fois la ligne d’arrivée franchie ! Franchement tu sera surpris des exploits que tu accompliras sans t’en rendre compte ou plutôt en « vivant » chaque seconde.
    Enjoy 😉
    Nixul

    • Jerem B (530 commentaires) le

      Merci Nixul pour ton commentaire, Bravo pour tes 20kms de Paris. ça fait plaisir de voir que j’ai pu t’aider un peu pour ton Trail, c’est un volet que j’aimerai développer, je parle pas de devenir un coach à 100% mais j’aime bien aider les autres à atteindre leur objectif et se dépasser.
      Effectivement je cherches d’autres voies pour garder le plaisir de courir.
      Cette semaine même si elle a été noir m’a permis de penser à ce qui pourrait me faire triper et donc je me suis promis que l’année prochaine serait riche en diversité ( d’un point de vue type de course)
      j’en dis pas plus faut bien faire un peu de teasing lol.
      En tout cas va falloir qu’on se refasse une sortie nocturne, et pourquoi pas du côté de Vincennes!!!!
      Car c’est aussi ça qui est bon dans la course à pied c’est aussi le partage entre Runner 😉

Laisser une réponse

%d blogueurs aiment cette page :