Compte rendu de la route des 4 châteaux 2014:

0

Compte rendu de la route des 4 châteaux 2014:

Route des 4 Chateaux matosPour ceux qui me suivent depuis plus d’un an, j’avais dit en finissant mon compte rendu de ma précédente édition que je reviendrai prendre le départ de cette route des 4 châteaux. J’ai eu le nez fin en m’inscrivant tôt le matin,le jour de l’ouverture des inscriptions car elles était closes peu après 11h. 2500 Dossards partis très rapidement, pour cette course conviviale, dans un cadre magnifique qu’est la Vallée de Chevreuse.  Cette course était l’année dernière « mon premier Trail » ou plutôt course nature, cette année elle a été ma 1ère course sous les couleurs d’ Allrun. Les autres Geek ont également été de la partie, Bertrand, David, Jérôme étaient là avec aussi Ainga.

Je suis passé la veille récupérer nos dossards, j’ai comme qui dirait prit la température, je suis allé repérer les longs faux plat d’arrivée et du départ.  De retour à la maison, j’ai préparé les affaires, et petit à petit l’envie est revenue. Car je traîne depuis « La Raid Dingue » un Trail Blues, j’ai du mal à me motiver pour courir, et même une fois parti l’envie n’est pas là. Ce qui n’est pas forcément top avec ce qui m’attendait le lendemain et dans 15 jours à l’Origole.

Route des 4 ChateauxDavid est arrivé à la maison à 07h45, Bertrand pour une fois était à l’heure et nous avons filé chercher Ainga. Jérôme quand à lui s’est rendu directement sur place. Pour ceux qui ont déjà eu la chance ( ou malchance)  de courir avec nous, ils savent que pour qu’une sortie Trail se déroule bien il faut que Bertrand et moi, on s’envoie chier. Je peux vous assurer que les 30 minutes de route ont été un festival. Cela annonçait donc une bonne course 😉

nous étions sur place en même temps que Jérôme, nous sommes allés nous changer sur le stand Allrun, avons croisé Nicolas rencontré au Trail des Lavoirs, Mick a fait un bref passage également. Puis Yoann est arrivé à son tour, et nous avons filé nous échauffer, la course débutant  20 minutes plus tard

Les femmes sont parties avec 10 minutes d’avance, ce fut notre tour.

David et Ainga se placent un peu en retrait par rapport à nous. Jérôme est avec moi, Bertrand qui a décidé de faire la course avec Yoann se place juste devant moi. Une dernière vanne pour le faire enrager et à 9h45 c’est parti.

Le départ est donné en centre ville de Chevreuse, il nous faut 2km d’un faux plat montant avant d’atteindre le parc du 1er château à savoir le chateau de Mauvières. Je suis parti à un bon rythme, mais sans forcer, je vois que Jérôme est là et  finalement je décide de faire ma course avec lui, surtout que mon objectif principal est dans 15 jours. Les 1er kilomètres défilent rapidement, je m’assure que Jérôme est bien là mais arrivé au 5ème dans une côte, alors que je le cherche, il me fait signe de faire ma course, je vois qu’il est un poil au dessus de son rythme. Je le laisse là, un peu à contre coeur, mais me dis que c’est peu être mieux ainsi, il n’explosera pas en vol en voulant suivre mon rythme. Je relance un peu et nous voilà déjà au 1er ravitaillement. Je vois qu’il est bien fourni: chocolat, chocolat noisette, du gâteau aux yaourts, des bananes, des raisins secs et je pense que je n’ai pas tout vu car je ne me suis pas arrêté. En tout cas comme l’année dernière l’Organisation a bien géré le ravitaillement, en mettant des stands de chaque côté et en les décalant pour éviter d’avoir un amas de coureurs arrêtés en plein milieu.

Je slalome donc, sans m’arrêter, j’ai ce qu’il faut avec moi, un gel que je prendrai à la mi course et de quoi boire. Dans mes souvenirs on attaquait une bonne grosse côte juste après le ravitaillement, 500m , 600m toujours rien,  ah si la voilà,humm ça pique les cuisseaux, mais pas de souci je gère le rythme, je double même. Je récupère en haut et je relance on passe devant le 2ème château, celui de Breteuil et nous avons le droit à une haie d’honneur par des bénévoles en habit d’époque, fleuret à la main. Je relance encore, et je me surprends même quand je vois affiché sur la montre 13km/h sur les parties roulantes. Je touche un peu la montre et regarde ma vitesse moyenne qui n’est que de 11,3km/h, je me dis bon c’est la montre qui doit mal capter avec tous ces coureurs, et je n’y prête plus attention.  Les kilomètres défilent toujours aussi rapidement, on enchaîne les petits raidillons et les descentes,les portions roulantes et les portions collantes. D’ailleurs quel régal de passer en plein milieux de la boue et de ne pas glisser alors que d’autres coureurs passent sur le bord du chemin pour éviter de glisser. Ces Speedcross 3 sont vraiment un régal.

Je prends mon gel après 46 minutes de course vers le 9ème kilomètre, et c’est reparti mon kiki. Après une ligne droite interminable, le château de Méridon  et un peu de boue, j’arrive enfin au 2ème et dernier ravito, idem je ne m’arrête pas. Maintenant il ne reste plus que de la descente, un château et le faux plat de la piste cyclable de l’arrivée.  Le rythme est toujours constant, les jambes suivent bien, la météo aide, nous sommes un 23 Novembre, il fait 10°C et le soleil brille, ça donne des ailes.  Je passe devant le dernier château, celui de Courbertin, puis j’entame la piste cyclable, encore 2 kilomètres à tenir. Je relance, les jambes deviennent lourdes, mais ne flanchent pas, je double encore quelques coureurs, me fait doubler également, et voilà l’arche de fin. 1h24’55 » chrono officiel, classé 674ème sur 1822 hommes arrivant.
Chrono amélioré de près de 2 minutes. Mais j’ai comme l’impression que le parcours a été modifié car je n’ai que 16,3km contre 16,7 l’année passée. Qu’importe, je passe la ligne en ayant pris un maximum de plaisir, plaisir que j’avais perdu depuis 3 semaines. Donc j’ai tout gagné 😉

Je récupère mon tee shirt de la course, un verre pour mon fiston, et retrouve Bertrand et Yoann qui m’attendaient au soleil, ils ont fini respectivement en   1h15’51 » (210ème) et 1h15’27 » ( 196ème). On file  au ravito, où comme sur la course, on trouve du chocolat, chocolat noisette, du gâteau aux yaourts, des bananes, des raisins secs  et des TUC. Puis on fait la queue pour la bière et les grillades. C’est ça qui est bon sur les Trails la bière d’arrivée 😉
Jérôme nous rejoint, il est arrivé en 1h30’45 (986ème). Il est  plutôt satisfait du chrono surtout qu’il avait un goût amer depuis son abandon à la Raid Dingue.
Alors que l’on se dirige vers le gymnase, Ainga m’appelle, il vient d’en finir en 1h43’24 » (1582ème) plutôt pas mal pour quelqu’un qui n’a pas couru depuis son marathon. Puis je reçois un message de David qui nous attend à côté de nos affaires. Il a mis 1h40’32 » (1490ème), lui non plus n’avait pas pu courir depuis un moment, donc un assez bon chrono.

Dans le gymnase, on refait nos courses, et l’on s’accorde tous à dire qu’on reviendra l’année prochaine.
Le parcours est assez sympa, avec ce qu’il faut pour s’amuser et dérouler, une bonne course de fin de saison, avec des ravito au top, une organisation au top également et surtout un bon esprit Trail conviviale et ça, ça n’a pas de prix.

Bref pour 2015 comptez sur nous 😉

 

Laisser une réponse

%d blogueurs aiment cette page :