Compte rendu de la route des 4 chateaux 2013

2

Compte rendu de la route des 4 chateaux 2013:

route des 4 chateaux

Bien que je sois toujours en mode roue libre, ce dimanche 24 novembre 2013, j’ai accroché un nouveau dossard, celui de la route des 4 Châteaux. Avec Bertrand et Laurent, on s’était inscrit au mois de juillet et on a bien fait, car les dossards sont partis en à peine 10 jours, laissant   David sur le carreau. Dès l’inscription, le mot d’ordre pour cette course était de se faire plaisir, et pour une fois de la faire ensemble. Cette course est un Trail de 16,6km, dont le parcours allait nous emmener voir les châteaux de la vallée de Chevreuse. Le parcours allait donc être top ;).

 

route des 4 chateauxUne fois n’est pas coutume, je n’ai pas pu passer récupérer mon dossard la veille. Pas grave, on partira un poil plus tôt.
Laurent est arrivé à la maison à 6h après sa nuit de taf. On a décollé de la maison, récupéré Bertrand en descendant les escaliers et nous voilà partis direction Chevreuse. Le soleil se levait à peine, le temps était plutôt dégagé et la température proche de zéro. Arrivé à Chevreuse les bénévoles étaient déjà à pied d’œuvre pour nous diriger vers les places de parking dispos. Ça, c’est plutôt top, car en 5 minutes, nous étions garé à moins de 500 mètres du départ et de l’arrivée. Nous avons récupéré en vitesse nos dossards, puis sommes retournés à la voiture pour nous changer.

 

Nous avons élaboré la stratégie de course, Laurent étant le moins rapide, on se basera sur son rythme autant faire se peut, et il s’est fixé l’objectif de 1h30, ce qui fait une moyenne de 11km/h. ( c’est beau la théorie…)

Une fois changé, nous avons rejoint Charlotte, qui nous attendait à côté du retrait des dossards. Je vous rassure, elle était au chaud ;). Une fois Charlotte récupérée, Nous sommes partis nous échauffer en direction de la zone de départ.
À 9h35 la voilà partie parmi le flot de coureuses. Les dix minutes entre les deux départs m’ont semblé bien longues. Au coup de feu c’est avec soulagement que j’ai pris le départ.

Les premiers kilomètres ont été avalés sans que je ne m’en rende compte, on a grappillé quelques places sur les deux premiers kilomètres de route puis on a conservé notre rythme sur les sentiers. Vu que l’on était venu en touriste, pas besoin de forcer le rythme surtout qu’on se serait fatigué pour rien au regard du terrain gras.

Le premier ravitaillement est arrivé lui aussi tout aussi vite, je chope au passage une banane. Puis s’en est suivi un enchainement de côtes plus ou moins raides, mais bon les jambes n’ont pas bronché. On a retrouvé Charlotte vers le 9ème km, tout allait bien pour elle et elle nous à fait rire

on ne m’avait pas dit que c’était un Trail, les côtes sont méchantes

On l’encourage puis on reprend notre rythme, Bertrand est en pleine forme, il fait le yo-yo entre moi et Laurent qui commence à montrer les premiers signes de fatigue. Mais bon, on ne peut pas lui en vouloir, il n’a pas dormi. Je me mets à son niveau sur le plat, mais monte et descends les côtes à mon rythme pour ne pas me griller.
Les kilomètres défilent, on arrive au niveau du deuxième et dernier ravitaillement après un peu plus de 11km de course.

Les ravitaillements sur ce Trail, sont plutôt bien fournis, merci à l’organisation qui nous a gâté. On a eu droit à du chocolat, chocolat noisette, du gâteau aux yaourts, des bananes, des raisins secs et je pense que je n’ai pas tout vu car c’est Bertrand qui s’est occupé de nous ravitailler Laurent et moi. Ce qui a permis à Laurent de combler son retard de la dernière côte. On s’est refait une santé, le plus gros était fait, les grosses côtes étaient derrière, restaient des descentes à bien négocier et un dernier faux plat. J’ai pris beaucoup de plaisir sur ce parcours et les jambes ont toujours bien répondu, ce qui n’était pas évident vu que je n’ai pas beaucoup couru ces derniers temps…

routes des 4 chateaux 006

 

Alors qu’il ne nous restait plus que 2 kilomètres, Laurent nous a dit qu’il avait une douleur dans le fessier, mais que ça allait le faire. C’est reparti et nous avons filé vers l’arche de fin que nous avons passé main dans la main.

Nous avons stoppé nos montres, 1h27 contrat rempli. On a fait moins de 1h30, on l’a fait et fini ensemble et ça, c’est cool. Le parcours a été à la hauteur de mes espérances, un bon mélange de côtes, descentes, de boue, de sentier pour relancer la machine, manque un peu de singles à mon goût mais bon c’est décidé l’année prochaine, on revient 😉

 

Les résultats hommes de 2013: télécharger le pdf                      Les résultats femmes de 2013: télécharger le pdf

2 commentaires

  1. Sympa le CR. Surtout pour quelqu’un qui, blessé, n’a pas pu participer mais a accompagné sa femme et pleins d’amis sur place armé de sa caméra. Beaucoup de gens ne s’attendait pas à autant de sentiers boueux en dénivelé. Mon épouse était la seule de notre groupe à avoir mis ses trails et ne l’a pas regretté. Ben moi c’est décidé aussi, l’année prochaine je reviens mais cette fois, je ne passe pas mon dossard à un ami 🙂

Laisser une réponse

%d blogueurs aiment cette page :