Nos conseils pour une bonne récupération

1

La récupération est un enjeu important pour la réussite de votre prochaine course, que ce soit course sur route ou trail. Une bonne récupération vous permettra d’enchainer les séances d’entrainement  en diminuant le risque de blessure et vous permettra de supporter la charge nécessaire pour atteindre votre objectif.

  1. Hydratez vous ! Commencez vos séances en étant bien hydraté, buvez au cours de votre entrainement (50 à 80cl par heure) et après l’entrainement, pour une bonne récupération vous pouvez boire une eau plus riche en minéraux type St Yorre. De plus, comme le corps est composé à 70% d’eau, vous éviterez les pépins type tendinites qui sont favorisée par une mauvaise hydratation. En règle générale buvez au minimum 1,5l par jour en plus de vos apports hydriques durant l’effort.
  2. Commencer à manger dès la fin de l’entrainement pour profiter de la fenêtre anabolique et obtenir une récupération optimale. La ration post entrainement doit vous permettre de reconstituer votre stock de Récuperationglycogène et fournir à votre corps de quoi réparer les « dégâts » musculaires causés par l’entrainement en contenant des protéines et bien entendu de l’eau .
  3. Finissez la douche par un jet froid sur vos jambes pour bénéficier
    de l’effet anti inflammatoire du froid, vous n’aurez même pas l’impression d’avoir couru après.
  4. we recoverEnfilez vos chaussettes de récupération de suite après l’entrainement, si beaucoup d’études se contredisent sur la compression, une chose est sure, les chaussettes de récupération sont un réel atout pour favoriser le retour veineux.
  5. Dormez ! Le sommeil est très important pour la récupération, dès que vous le pouvez optez pour une sieste d’une vingtaine de minutes, surtout si vos optez pour un entrainement bi-quotidien.
  6. Ecoutez votre coach et respectez votre plan d’entrainement. Ne cherchez pas à en faire plus que prévu, et respectez les délais de récupération entre 2 entrainements.
  7. récupération bluetensPratiques les automassages et les étirements, pré et post entrainement, toujours en douceur et sans douleur, il est nécessaire de prendre le temps de pratiquer ces exercices pour bien récupérer.
  8. Si vous avez un appareil d’électrostimulations, n’hésitez surtout pas à vous faire une séance de type soin ou relaxation pour favoriser le retour veineux, et stimulé la réparation des

 

Voilà en suivant ces conseils, vous éviterez les petits bobos, et les désagréments qu’engendre la pratique de notre sport ;). A bientôt pour d’autres conseils

Un commentaire

Laisser une réponse

%d blogueurs aiment cette page :