5 manières de rater sa course (ou de la réussir accessoirement)

0

Vous voulez rater votre course objectif, voici une liste (non exhaustive… ) de comportements, de façons de se préparer, de penser qui peuvent vous aider à bien la rater.
Votre préparation vous a demandé beaucoup d’efforts et de sacrifices pour essayer d’atteindre votre objectif, et à l’inverse, une toute petite erreur va réduire à néant vos chances de réussir.

rater sa course

1. Ne pas s’entraîner pour l’objectif

Bien évidement, si vous voulez rater de votre objectif, le mieux à faire est de pas s’entraîner du tout. Si vous voulez réussir un peu, mais sans plus, entraînez vous seulement une à deux fois par semaine. Par contre si vous courez trois à quatre fois par semaine, que vous suivez les conseils de GeekAndRun, là vous aurez une chance de remplir le contrat que vous avez établi avec vous même.

Autre méthode, à l’inverse, trop d’entrainement ! Vous avez pris un plan d’entrainement trop au-dessus de votre niveau ( pas comme les plans d’entrainement de GeekAndRun qui s’adaptent à vous).
Vous enchaînez les séances, au final vous êtes bien fatigués. Vous ne pensez plus à  récupérer entre les séances, et qui plus est, vous  ne vous étirez pas. Vous avez donc tout fait pour être surentraîné, cela sans prendre aucun plaisir à courir. Si en prime vous êtes victime d’une bonne périostite ou d’une fracture de fatigue, c’est le top.

 

2. Essayer un nouvel équipement le jour de la course

Essayer un nouvel équipement le jour de la course est un bon moyen de se mettre des bâtons dans les roues. Par exemple essayer la dernière paire de chaussures que vous attendiez depuis 3 mois. Vous êtes quasi certain de vous exposer à un max  d’inconforts, d’échauffements,  voire d’ampoules.

Utiliser vos bâtons uniquement le jour du trail le plus dur de l’année, pour bien découvrir comment les déplier ou les ranger sur le sac. C’est toujours ça de pris pour perdre un temps fou en course !

3. Mal gérer sa nutrition

Beaucoup de choses sont possibles pour bien rater sa course, ne serait ce qu’avec la nutrition !
Voici une petite liste non exhaustive que j’ai personnellement expérimentée:

  • rater sa courseNe pas boire. C’est le plus simple ! Même pour votre simple footing en endurance fondamentale de 30 minutes ne buvez rien, ni avant ni après. Soyez bien déshydratés, après tout, le corps est composé de 60% d’eau, déjà. C’est aussi un bon moyen pour que vos tendons ne vous remercient pas et vous proposent une belle inflammation à traîner plusieurs mois !

 

  • Ne rien manger du tout ! Facile également, ne prévoyez pas de ravito pour votre sortie longue, ce serait con se s’alourdir de 2-300g. Donc pas de gel, pas de barre énergétique, vraiment rien !
    Attendez d’être à court d’énergie pour tomber, et là vous aurez une belle excuse pour avoir raté votre sortie ou votre course.

 

4. Négliger la préparation mentale

Quelques choses de simple à faire:

  • rater sa courseDès que cela devient dur, ralentissez, voire arrêtez-vous. Vous perdrez du temps et ferez moins bien que la fois précédente.
  • Mettez-vous la pression, beaucoup de pression inutile et si possible longtemps à l’avance, histoire d’être stressé, de passer à côté du bénéfice que cela peut vous apporter. Et si en plus vous pouvez chopper un mal de bide, ce n’est que du bonus.
  • Forcez-vous à perdre votre lucidité, ce sera plus facile pour mal gérer votre allure et mal négocier votre ravitaillement.
  • Surtout n’utilisez pas de technique de pensée positive, de rituels ou routine. Vous risqueriez de battre votre record personnel.

 

5. Ne pas arriver frais le jour de la course

C’est assez facile ça aussi. Surtout ne ralentissez pas la cadence d’entrainement, deux semaines avant votre objectif . La dernière semaine, une bonne sortie longue et une bonne grosse séance de piste qui laisseront un maximum de traces dans les guibolles. Et oui ce serait dommage d’arriver frais le jour J.
Si vous suivez ces conseils, vous aurez toutes vos chances de vous assurer une belle course bien merdique. Au contraire si vous ne les suivez pas, vous risquez de prendre un maximum de plaisir, et peut-être que vous réussirez à faire une belle performance.
N’hésitez pas à partager avec nous les mauvaises expériences qui vous ont fait passer à côté de votre course  😉

 

Laisser une réponse

%d blogueurs aiment cette page :