Mon CR des 10 km de l’Équipe – Laurent

9

dossard Laurent 10km de l'Equipe runandgeek.com sport-avenue.com Laurent – Moi aussi j’ai couru le 10km de l’Équipe

Je ne vais pas reparler de toute la partie départ maison jusqu’à l’arrivée sur place, Jérém l’a très bien résumé dans son CR du 10km de l’Équipe.

Donc me voilà lâchement abandonné par les trois joyeux lurons. Je me dirige seul dans mon sas !!! snifff. Eh oui, je n’ai pas de lièvre avec moi.

Pour mon échauffement, je tourne en rond dans le sas tant qu’il y a pas encore trop de monde, cela me donne l’impression d’être comme un lion en cage! J’espère que le kényan que j’ai avalé ce matin ne va pas me rester sur l’estomac. 😉

Je recherche Paul (@Yodapm)avec son Dossard 6000 ainsi que Will (@willurun) dossard 6514. Ils devraient être facile à trouver! Eh bien pas du tout. Je décide donc de me placer devant dans les premiers sur la gauche, histoire de ne pas me laisser enfermer.

9:55: La pression monte, le départ approche. Je me concentre et me motive en me disant que je peux le faire et que je ne dois rien lâcher.

10:00: Départ de pro puis 10:02 départ du sas de Jérém

10:03: J’avance vers le départ ,le speaker commence par nous dire: « Bande de petits veinards vous allez avoir la chance de partir à coté de Kilian Jornet « . Quand j’entends cela, je pense immédiatement à Jérém qui est un grand fan (eh oui mon petit Jerem tu n’aurais pas dû changer de sas . lol) Qui va courir à côté de kilian? c’est moi. HiHi

10:06: Je me lance et cours quelques mètres pas loin du petit Killian (petit par la taille,grand par son palmarès). Petit clin d’oeil pour mettre les nerfs à Jerem !!!

Concernant ma course: le premier kilomètre se passe plutôt bien. Mon souffle n’est pas forcé, mes jambes répondent bien. Mon application(Runtastic) me dit : 4’07 : Je me dis que je suis trop rapide et que je dois ralentir sinon je vais exploser très tôt dans la course. Malgré mon ralentissement au 2eme kilomètre, il reste encore trop rapide 4’10.

Eh oui le kényan qui est en moi a du mal à ralentir. Le 3eme en 4’19 demeure toujours trop rapide. Je sais que je vais arriver vers la première difficulté de la course, le long faux plat du boulevard Voltaire. Mes jambes vont bien mais le souffle commence à être plus difficile et cela se confirme aux 4eme et 5eme kilomètres 4’31 et 4’34. Je passe l’arche en 21’41, c’est un très bon temps mais il me reste encore la moitié et franchement à ce moment là, le manque de préparation se fait ressentir.

Le 6eme kilomètre en 4’42 me fait prendre un coup au moral et mes jambes commencent à me lâcher. La seule chose positive à laquelle je pense, c’est que la première flamme des 45 min ne m’a pas encore doublé. Le 7eme kilomètre est descendant, j’en profite alors pour reprendre un bon rythme, tout en récupérant mon souffle. Le 7ème kilomètre sera effectué en 4’25, mais me voila déjà devant la deuxième difficulté du parcours. La côte de Daumesnil qui amène à la place Félix Eboué. Le 8eme kilomètre est pour moi le plus compliqué de la course car je suis à bout de mes capacités. Le mental prend ensuite le relais. Je n’ai plus de souffle, plus de jambes, et j’ai l’impression de ne plus avancer. Les autres coureurs me doublent comme des balles.Cette petite côte se termine difficilement en 4’47 et au même moment j’entends une personne derrière moi dire: « le 9 kilomètre,on le fait en 4’10, 4’15 « . En fait ce n’est ni plus ni moins la première flamme des 45 min qui arrive à mon niveau. Du coup, je décide de le prendre comme lièvre. Je parcours le 9eme kilomètre en 4’25. Mon application me dit 40’19 en temps total.

Bien joué mon LoLo runandgeek.com sport-avenue.com

Bien joué mon LoLo

Cela me remotive pour finir le dernier kilomètre. Je dois garder le même rythme même si je ne peux plus accélérer. La flamme des 45′ nous remotive une dernière fois en nous disant:« on donne tout jusqu’à l’arrivée « . J’essaie de tenir le rythme de cette dernière mais rien n’y fait. Elle prend une cinquantaine de mètres d’avance. Je n’arrive plus du tout à relancer. L’arrivée est proche, le public nous encourage en nous disant : « Allez courage, plus que 200 m ». Je passe enfin la ligne finale et j’arrête mon chrono. 2 a 3 minutes me sont nécessaires pour reprendre correctement mon souffle. Je regarde alors mon chrono qui m’indique 44’59 non officiel. Je suis fier de moi car j’ai réussi à faire mon SUB 45. Mon chrono officiel est 44’51.

 

Conclusion: je suis parti trop vite, du coup je me suis épuisé dès la moitié de la course. J’ai subi cette seconde partie. Heureusement que le mental a pris le relais. Le manque de préparation s’est fait ressentir. Pour ma prochaine course je me préparerai en conséquence. Je dois mieux gérer mon effort sur l’ensemble de la course au lieu de la subir.

Bravo à tous les participants. J’espère que vous aussi, avez réalisé votre défi lors de cette 3ème édition des 10km de l’Équipe.

 

DÉFI RÉUSSI

 

 

 

 

9 commentaires

  1. kingcalou (18 commentaires) le

    Hey Laurent c’est fou je devais être dans le même Sas que toi et j’étais tout à gauche aussi!! On devait être pas loin sur les deux premiers Km j’ai fait 4:08 et 4:07 ^^ Félicitations à toi, et crois moi, si t’as coincé cette fois, tu t’en rappelleras la prochaine fois 😉 Belle course en tout cas!! See U next time!!

    • laurent (11 commentaires) le

      salut et merci, pour la grand classique il va falloir que je sois vraiment plus sérieux dans ma préparation. Jerem sera là pour me recadrer !!!

  2. RodRunnR (14 commentaires) le

    Bravo pour ce super chrono Laurent ! Objectif atteint et c’est le principal. Avec de la préparation tu vas exploser les 44′, avec du sérieux en plus tu passes sous les 40′ avant Jérem! 😉
    Pis avec les Wave Rider 16 aux pieds t’es le roi du monde de toute façon.

    • laurent (11 commentaires) le

      Salut, oui c’est vrai que de bonne chaussure aux pieds aide beaucoup. La préparation aide encore plus. Quand je ferais la même base d’entraînement que Jerem. Je pense pouvoir bien améliorer mon chrono.

  3. willurun (12 commentaires) le

    Pas évident de se retrouver avec le monde. Moi j’étais complètement à droite dans les 1ers rangs
    En tout cas bravo pour le chrono. Malgré la fin difficile t’as rien laché ce qui t’as permis de passer sous les 45. C’est super.

Laisser une réponse

%d blogueurs aiment cette page :